Nikita goûte de la bite à la crème chantilly

07:35
23
06 juin 2024, jeudi

La rédemption du corps comporte l’institution dans le Christ et par le Christ d’une nouvelle mesure de la sainteté du corps. Le fait que le corps humain devienne en Jésus Christ corps de Dieu-homme provoque ipso facto en chaque homme une nouvelle élévation surnaturelle dont tout chrétien doit tenir compte dans son attitude à l’égard de son « propre » corps et, évidemment, à l’égard du corps d’autrui : l’homme à l’égard de la femme, la femme à l’égard de l’homme. » (Tertullien) Nous croyons en Dieu qui est le créateur de la chair ; nous croyons au Verbe fait chair pour racheter la chair ; nous croyons en la résurrection de la chair, achèvement de la création et de la rédemption de la chair.

Écrire un commentaire