Branlette espagnole !

15:55
102
07 mars 2023, mardi

En russe, la pratique s'appelle également « branlette espagnole » ; en néerlandais, c'est « cravate espagnole » (spaanse plastron) et en polonais « amour espagnol » (mtosc miszpanska). La branlette espagnole est ainsi très largement représentée dans les films pornographiques et est une des deux scènes finales obligées (avec l'éjaculation faciale), conduisant l'homme à éjaculer sur les seins de sa partenaire. Elle est une forme de sécurisexe du fait de son risque faible de contracter une infection sexuellement transmissible (IST). L'explication la plus communément admise est qu'au début du XXe siècle, les bourgeois parisiens adultères se faisaient masturber par leurs bonnes à tout faire, qui étaient à l'époque majoritairement espagnoles. Cette pratique porte le nom savant de mazophallation (du grec : sein et phallus) ou plus rarement de cinépimastie (du grec : mouvement entre les seins).

Écrire un commentaire