Le plaisir de faire la femme fontaine

01:02
9
10 juillet 2024, mercredi

Dans l’étude ici présentée, les auteurs ont choisi de s’intéresser aux femmes qui émettent un liquide abondant (que nous appelons en France : Femme Fontaine) et d’analyser biochimiquement cette émission fontaine (squirt en anglais) et de localiser échographiquement une collection liquidienne durant la stimulation sexuelle qui pourrait expliquer ce mécanisme. Bien que difficile à déterminer, la prévalence de ces femmes qui ont eu occasionnellement ou régulièrement une expulsion de liquide durant la stimulation sexuelle serait de 10 à 40 % des femmes. En étant attentif et avenant, vous pourrez rencontrer de nombreuses femmes d’âge mûr qui répondent à ces critères. Les seins étant par définition une partie du corps qui évolue sans cesse, cela peut être tout à fait bénin et passager.

Écrire un commentaire